APPRENDRE A RESOUDRE UN CONFLIT PAR LA METHODE DESC



APPRENDRE A RESOUDRE UN CONFLIT PAR LA METHODE DESC


La méthode du DESC a été inventé d ans les années 1970 par Sharon A et Gordon H Bower en préconisant la résolution des problèmes dans leur ouvrage « Asserting yourself » (1976).


Cette méthode est donc un outil de médiation permettant de désamorcer rapidement, de manière constructive et objective une critique ou un conflit. Dans le football, on peut la retrouver lors d’un conflit avec un joueur, un membre de l’équipe technique ou voir même un parent.



Le DESC sera donc un outil de communication qui permettra à l’entraineur de :


Ø Recadrer un joueur : propos déplacés, retards répétés à l’entrainement ou aux différents rendez-vous, un mauvais comportement, etc…

Ø Délivrer un feed-back négatif ou correctif : sur une situation de jeu, un comportement inapproprié au sein de l’équipe, etc…

Ø Gérer un conflit : Tensions entre joueurs, tensions entre un joueur et un membre du staff, tension entre un joueur et l’entraineur, une mauvaise ambiance au sein de l’équipe, etc…

Ø Convaincre : faire passer un message efficacement au groupe de joueurs, au staff technique, faire adopter de nouveaux comportements aux membres de son équipe, etc…

Ø Affirmer son leadership : par un management constructif vis-à-vis de ses joueurs, dans ce cas présent, l’entraineur augmente son leadership et développe son asservité.


L’asservité désigne la capacité à s’exprimer et à défendre ses droits sans empêcher ceux des autres. Joseph Wolpe le décrit comme une expression libre de toutes émotions vis-à-vis d’un tiers, à l’exception de l’anxiété. D’un point de vue assertif, les critiques doivent permettre de faire évoluer une situation initialement critique à une situation réaliste et dite « gagnante-gagnante » pour les deux parties.



Mais que signifie donc DESC ?

  • D pour Décrire les faits

  • E pour Exprimer ses émotions

  • S pour Spécifier des solutions

  • C pour Conclure des Conséquences



La méthode du DESC se réalise en 4 étapes :



Etape n°1 : Décrire les faits


Nous devons décrire les faits de façon neutre, objective, sans opinion, sans juger l’interlocuteur en face de soi et de façon factuelle de la situation amenant au conflit en utilisant la première personne du singulier, le JE. Après avoir énuméré les faits, la personne doit indiquer les conséquences négatives et les potentielles futures conséquences pour montrer l’importance des faits reprochés à l’interlocuteur.


« Je constate que j’ai étendu des critiques de votre part sur le joueur XXX devant lui qui joue dans la même équipe que votre enfant. Les conséquences de cet acte sont que l’enfant s’est mis à pleurer car il s’est senti critiquer, il n’a plus pris de plaisir durant le match et cela peut engendrer une perte de confiance en lui et une envie de revenir jouer. »


Etape n°2 : Exprimer ses sentiments


La encore nous utilisons le JE pour exprimer son ressenti de manière libre et authentique. En utilisant le JE, vous assumez la responsabilité de vos propos ainsi que de vos émotions face à votre interlocuteur. L’utilisation du « TU » a une forme accusatrice et l’interlocuteur pourrait se sentir agressé et donc se fermer ensuite à l’échange ce qui n’est pas l’objectif.


« Je suis mécontent puisque le club prodigue des valeurs de plaisir et l’enfant n’a pas pu en prendre après cette critique et je déçu de voir dans quel état il est reparti du terrain. »


Etape n°3 : Spécifier des solutions


Face à un joueur, un membre de son staff, un parent, etc…

o Impliquez votre interlocuteur et demander lui des propositions concrètes de solutions. Généralement, le fait que les idées viennent directement de l’interlocuteur, les probabilités pour qu’il mette réellement en place ses solutions seront supérieurs.

o Evaluez les solutions envisagées.

o Demandez si l’interlocuteur aura besoin d’aide.

o Choisissez ensemble les actions à mener afin de répondre efficacement au problème posé.

o Définissez un plan d’action et des points de suivi afin de suivre l’avancer des solutions envisagées.


Face à son président, à un membre supérieur de l’organigramme, etc…

o Proposer plusieurs solutions concrètes.

o Faites évaluer les solutions envisagées.

o Faites choisir les actions à mener pour résoudre le problème.


« Quelles solutions proposez-vous afin que cette situation ne se réitère pas dans le futur sur le même joueur ou sur un autre ? »


Etape n°4 : Conclure des conséquences


Après vous être mis d’accord sur des solutions à adopter, reformuler les engagements réciproque et mettez en évidence les bénéfices de l’adoption de ses solutions que ce soit pour votre interlocuteur, pour vous ou pour l’équipe. Une fois l’accord de l’interlocuteur obtenu, assurez votre confiance à l’interlocuteur de la future réussite de son changement de comportement. Si nécessaire, vous pouvez planifier un bouclage et une date afin de faire le point sur la pertinence des décisions prises lors de votre entretien.


« Donc nous sommes d’accord sur le fait que la critique ouverte sur un jeune de l’équipe ou même d’un adversaire ne se reproduira plus, que vous allez vous excuser auprès de l’éducateur et de l’enfant pour cette critique. Par cela, nous allons regagner la confiance du jeune au sein de son équipe avec ses partenaires ainsi que de l’éducateur auprès de vous. Le jeune pourra alors prendre du plaisir à jouer dans l’équipe et au club. Je vous fais confiance afin de ne plus reproduire ce comportement négatif pour tout le monde mais surtout pour le jeune. »



Les choses à mettre en place afin de réussir son DESC :


  • Un DESC se prépare, vous ne devez pas arriver devant votre interlocuteur sans avoir préparer votre entretien.

  • Réagir à chaud n’est en générale pas une bonne idée, attendez que la situation se calme afin de mieux maitriser votre entretien et vos émotions.

  • Pensez à respecter l’ordre des étapes sera pour vous un gage supplémentaire de réussite.

  • La méthode appelle à une réaction de votre interlocuteur, celle-ci peut être positive comme négative, vous devez arriver à garder votre calme et gérer vos émotions si votre interlocuteur n’est pas réceptif.

  • La méthode DESC s’applique en privé, à l’écart du groupe, lors d’un entretien formel car formuler une critique devant votre groupe mettra mal à l’aise votre interlocuteur et celui-ci se fermera et la discussion sera difficilement constructive.

  • Il faut également choisir l’endroit et le moment.

91 vues

Laisse moi savoir ce que tu en penses !

© 2023 by Train of Thoughts. Proudly created with Wix.com